La boucle est bouclée !

Départ 7h30, on monte au nord voir la bouillie. Avant hier soir, les gens interrogés nous l’avaient dit :
— n’y allez pas, il y a de la bouillie !
Nous y allons quand même, on ne peut pas toujours vivre avec des regrets éternels, non ?
…surtout qu’il a fait beau hier et que ce matin il y a encore un grand soleil, donc la piste est mille fois plus facile 😉
À part ça, nous avions très bien choisi notre coin pour camper… vu que c’était le seul sur 100 kilomètres !
En route !
Piste sableuse, beaucoup de camions de bois, qui foncent à fond la caisse, première heure : 50 kilomètres. Nous nous sentons déjà moins tendus, la preuve, on photographie un p’tit café sur le bord de la rue, le café Teremok :

la piste est facile, deuxième heure, encore 50 kilomètres ! Résultat des courses : on se retrouve à Yarensk à 9h30 !!!
Fin des regrets éternels, donc un échec supplémentaire de moins.
Je biche, même s’il faut s’appuyer une seconde fois en deux jours la route de Yarensk à Kotlass ! Qu’importe, elle est assez belle.
Nous revoyons donc avec plaisir :
– le monument étonnant à l’entrée de la république :

– notre camp d’avant hier soir, où nous buvons un café dans les moucherons :


une belle église, non repeinte, il y a deux jours :

Puis nous passons à Oust Vim (Усть Вымь), que Danièle a repéré dans ses lectures de cet hiver comme un ancien camp de travail des prisonniers de Staline. La plaque du monument aux morts :

rédigée en Komi et pas en russe, ne mentionne pas les morts du goulag, bien sûr.
Un peu plus loin, une église dans les berces du Caucase :

et une belle tombe :


Arrêt rapide, il est 15h30, ici :

(gps 62.00063, 50.58957)
Et un petit feu pour éloigner les ours

Repos à tous !

Post Scriptum :

Kotlass – Yarensk : route blanche, très déconseillée
Yarensk – Kuratovo : routes rouges et jaunes, correctes
Kuratovo : Kotlas : route blanche, correcte
Comment voulez-vous qu’on s’en sorte ?
Finalement, notre parcours : ku ya ku ko ya ku ko
Véridique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.