Качканар (Katchkanar)

Départ 9h30, à poil entre deux pêcheurs.
Il y en a deux qui passent, le père et le fils, sûrement, le père écarte ses mains pour montrer la taille de ses poissons… clin d’oeil du fils…
En partant, au village d’à côté, le départ d’un petit chemin, très très russe :

Arrêt à Katchkanar, on ne roule pas beaucoup… la flemme ?
L’entrée de la ville est monumentale.

Les trains de minerai de fer défilent :

Ravitaillement, resto en ville. On traîne, avant de reprendre la route ; passage de la ligne Asie-Europe. Maintenant on joue sur notre terrain, à domicile, quasiment. Le monument est en arrière plan, nous on essaye de ne pas tomber :

Le monument, vu de l’arrière… le cyrillique, c’est pas facile 😉

On prend la route du pont sur la Kama, à Berezniki.
C’est le seul pont sur la Kama, à vrai dire, à part celui de Perm, à 200 kilomètre au sud.
D’après Danièle, la Kama, c’est plus qu’une rivière, c’est presque un lac ; il y sans doute un barrage vers Perm… et un autre à Tchaïkovsky, celui-là, on l’a vu.
Au passage, un point de vue sur l’Oural vu de l’ouest, c’est le premier qu’on voit


On dort dans un champ, ici :

(gps 59.09108,57.62053)
Le soleil se couche à 7h30… Et nous, un quart d’heure après !
Bonne nuit !

2 Replies to “Качканар (Katchkanar)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.