Onega river

Départ 10 heures, la tente a tenu.
Temps gris, mauvaise route, puis piste sable, comme d’hab.
Je force la voiture à déraper dans les virages pour travailler le contrebraquage, mais ça ne vient pas bien ; en revanche, je prends mes virages plus vite et plus sûr. Peu d’enthousiasme de la part de Danièle. J’en tiens le plus grand compte.
À un passage à niveau :

Puis belle descente de la rivière Onega, après un pic nic au soleil 🙂
Et le pic nic au soleil permet de faire sécher les chaussettes de l’archiduchesse Simone

Au passage, encore un petit véhicule (d’occasion) assez bizarre

et un échafaudage aussi beau que l’église :

Nous évitons Мирный (Mirny) —ville consacrée aux fusées, et donc passablement interdite— pour passer par Плесецк (Plesetsk, plus simplement play-sexe) :


Enfin, en soirée, un camp de septembre 2015 où je n’avais pas dormi de la nuit, par peur de la boue pour remonter sur la route ; cette année, je suis très serein (les pneus BF AT 50/50 font merveille) :

(gps 62.38045, 39.68086)

Ps : visite du garde pêche, sympa, qui nous annonce du beau temps pour demain, mais qui alpague deux pêcheurs qui rentrent chez eux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.