Au bord de la Mezen

Cochonnerie de mochkas !!!! Je suis énervé, là. Sinon c’était très bien, avec toilette dans la rivière.
Départ 9 heures. Peu de temps après, un hôtel super urf, l’hôtel Goloubino sur le bord de la route. Deux cafés au bar, c’est dans nos prix :


Pas loin de là, une ballade en forêt (1,5 kilomètre à pied, tout de même) pour cette fontaine karstique :

Et encore un peu plus loin, les ruines d’un monastère :

Arrivée à Pinega, une petite ville vraiment petite ville :

Avec tout ça, on avance peu…
Le paysage change, devient plus ras

On atteint, enfin la Mezen ; le « pont » :

un pêcheur


et on s’arrête là :

(gps 65.61460, 44.45960)
Demain matin, un petit tour au port de Mezen, puis retour à Arkhangelsk, qui est à 350 kilomètres d’ici.
Il pleut un peu, c’est bien perdu, quand même, par ici.
Non seulement Mezen, ça ne sonne pas russe, mais à côté de nous, un troupeau de petits chevaux s’ébat.
Curieux, non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.