Республика Коми (République Komi)

Km 0 : douche à la gastinitsa et petits dej au café
Il est 9 heures. On commence déjà à s’enquérir de l’état de la route : il y a ceux qui ne savent pas :
— moi je ne suis pas d’ici
et puis ceux qui savent :
— normal, qu’ils disent
« normal » en russe, ça veux dire « ça passe », ça peut être athlétique, mais ça passe. j’aime trop comme ils disent ça « norrrrrrmal » et ils le savourent…
À 11 heures, courses ; on ne s’embarque pas sans bagages, plein de gazoil, un bon kilo de bananes, deux pains, 5 litres d’eau et deux fromages 😉
Il est 14 heures, les bidochons partent à l’aventure. Et ma carte Garmin doit dater un peu, pas de route sur l’écran.
En revanche, il semble que la piste soit en sable durci sur 70 kilomètres et qu’après, on retrouve l’asphalte… on verra bien.
Un « dernier petit café » sur le bord de la route, et on part.

On avance, on avance, nous rentrons dans la République Komi (qui fait partie de l’Oblast de Kirov) :

En passant, la preuve que tout le monde n’est pas en vacances :

16 heures, Kajim, nous retrouvons l’asphalte.
L’aventure n’était qu’une promenade de santé… mais beaucoup de plaisir de monter au nord par cette route : une nouvelle route, d’une part, et d’autre part, qui nous évite de repasser par Kirov, l’oblast où les trous font les routes.
Un peu plus loin, arrêt à Koïgorodok. Pendant que j’oeuvre avec la 4G, Danièle jette un oeil à l’église :

et est prise en main par le meilleur homme du monde, le bedeau :


Cadeaux de toutes sortes, très sympa.
On s’arrête un peu plus loin, au bord de la rivière.

(gps 60.43303, 50.98908)
Nous sommes quasiment en pleine ville, et l’église 4G est juste sous nos yeux.

Bénédictions à tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.