Suomi-Finland

Pas de doute, dormir sur une plage, ça nous convient. Nous quittons à regret, et avalons sans peine la petite montée dans le sable pour rejoindre la route. Il faut que je vous raconte, un pêcheur est arrivée en voiture, hier soir, on a parlé, il était sympa. Et quand il nous a quitté, pour dire quelques chose de gentil :
— vous avez vu, j’ai une voiture française ?
— oui, qu’on répond (il avait une renault)
et la dessus, il se plante dans le sable de la petite montée !
Qu’est-ce qu’on a ri ! (et je l’ai aidé à sortir).
Un selfie et en route.

Sur la route, une église en bois, avec gros plan sur les assemblages


Vyborg, dernière ville russe
Et frontière passée en 1h30 🙂 avec une bonne rigolade :
— custom paper, demande le douanier russe et ronchon à la fois ; en général, on lui donne le certif d’import du Toyota, établi par la douane russe à l’entrée ; mais aujourd’hui, pas du tout, ce qui en tient lieu, c’est un certif d’importation kirguiz ! Ça a pris du temps… et ronchon toujours plus il était 😂 !!!

Donc fin de la traversée sud-nord « Tadjikistan-Finlande » avec double entrée en Europe : géographique dans l’Oural et politique après Vyborg.
Bivouac ici, comme l’an passé

et c’est la fête : champagne des soviets et vodka sibérienne

Notre ordinaire, quoi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *